Rojan josh..un autre plat Indien irrésistible

Depuis que j’ai quitté le Maroc pour Dubai, j’ai adopte la cuisine indo-pakistanaise. Je ne peux plus me passer des curries. Il m’arrive de remplacer la viande de mouton avec du poulet car je ne suis pas vraiment amoureuse de la viande rouge.
A Doha, il est rare de trouver un restaurant Indien qui offre une cuisine authentique. « Tandoor », qui est une petite chaine de cuisine Indienne reste le meilleur deal en terme de goût, de propreté et surtout de prix.
Il faut savoir qu’il n’y a pas une cuisine Indienne mais DES cuisines Indiennes. En effet, du Nord au Sud, les Indiens cuisinent beaucoup de plats portant le même nom mais de façon totalement différente. Donc, des fois, votre version du plat dépendra de votre source. Dans le Rogan josh sur la photo, j’ai ajouté une tomate et quelques grains de moutarde tout en réduisant le paprika pour un petit twist mais je ne le mentionne pas dans la liste des ingrédients.
Pour le Rogan josh, plat assez courant, certains ne mettent pas d’oignions, certains ajoutent une tomate. Mais c’est tout aussi bon !
Ingrédients

Pour 4 / 6 personnes
Prépa: 10 min/ Cuisson: 2 heures

– 1 kg de viande de mouton en cubes moyen (épaule), ou découpes avec os
– 4 oignons moyens bien émincés
– 6 c.à.s de yaourt nature
– 2  c.à.s de gingembre frais râpé
– 8 gousses d’ail écrasées
– 300 ml d’eau
– 4 c.à.s d’huile neutre
– 10 cardamomes
– 2 feuilles de laurier
– 6 clous de girofle
– 10 grains de poivre noir
– 2 bâtons de cannelle (environ 2 cm)
– 1 c.à.c de coriandre en poudre
– 2 c.à.c de grains de cumin
– 2 c.à.s de paprika
– 1 c.à.c bombée de piment fort (kashmiri)
– 1 c.à.c de garam masala
– Sel et poivre fraichement moulu
– Coriandre fraiche pour garnir

    La méthode 
    Mettez le gingembre, l’ail, et quelques cuillères à soupe d’eau dans le mélangeur. Mélangez bien jusqu’à avoir une pâte lisse.
    Sur feu moyen, faites chauffer l’huile dans une grande casserole à fond épais. Faite saisir les cubes de viande. Mettez-les de côté. Toujours dans la même casserole, ajoutez la cardamome (écrasée d’un coup couteau pour l’ouvrir), les feuilles de laurier, les clous de girofle, le poivre en grain, les bâtons de cannelle. Remuez.
    Après 1 minute, incorporez les oignons, faites-les revenir pendant 5 minutes jusqu’à ce qu’ils prennent une couleur dorée. Ajoutez le gingembre et l’ail et remuez pendant 30 secondes. Ajoutez le reste des épices à part le garam masala. Remuez pendant quelques secondes.
    Ajoutez les cubes de viande. Incorporez aussi le yaourt et l’eau. Couvrez et laissez cuire sur feu moyen pendant 1 heure ou jusqu’à ce que la viande soit bien tendre et la sauce épaisse. Saupoudrez le garam masala. Remuez quelques secondes.  Garnissez de coriandre hachée.
    Servez avec du riz basmati ou avec du pain plat du style naan ou pita.



    Un tour au Srilanka pour un curry de mangue (Amba Maluwa)

    L’histoire de ce curry de mangue est marrante. Ma voisine est partie au Srilanka pour les vacances, elle a appris quelques recettes et dès son retour, elle s’est mise à cuisiner des plats à tomber. 

    Un jour, son mari frappa à ma porte pour me demander si j’avais des feuilles de curry. En ouvrant la porte, j’ai senti une merveilleuse odeur de curry mais irrésistiblement fruitée, pas celle dont je suis habituée. J’ai couru prendre la recette pour l’essayer. En demandant à d’autres habitués du Srilanka, ainsi qu’à une amie Srilankaise, il paraît que le curry de mangue est une sorte de plat national !
    Ingrédients

    Pour 2 personnes
    Prépa : 5 min/ Cuisson : 20 min
    – 3 petites mangues vertes bien tendres et mures
    – 1 oignon émincé
    – 5 gousses d’ail écrasées
    – 15 feuilles de curry
    – 4 c.à.s d’huile neutre
    – 20 cl de lait de coco (optionnel), sinon eau
    – 1 bâton de cannelle
    – ½ c.à.c de sel
    – 1 c.à.s de curry Srilankais (voir plus bas)
    – 2 c.à.c de piment fort
    – ½ c.à.c de curcuma en poudre
    1 c.à.c de gingembre frais
    Méthode
    Faites sauter l’oignon pendant 2 minutes. Ajoutez l’ail et les feuilles de curry. Remuez pendant une minute. Ajoutez les épices.
    Ajoutez les cubes de manges (certains ajoutent la peau). Incorporez le lait de coco. Couvrez pour 15 min, en remuant la casserole de temps en temps, jusqu’à ce que le curry épaississe. Il ne faut surtout pas écraser la mangue.
    Ajoutez une bonne cuillère de sucre si les mangues sont plutôt acidulées (le sucre balancera la recette). Continuez la cuisson pour 2 minutes.
    Servez avec du riz ou du pain plat. Ou même en version « Dip ».
    Une version simplifiée du mélange de curry Srilankais
    – 50g de graines de coriandre
    – 30g de graines de cumin
    – 10 g de graines de poivre noir
    – 8 bâtons de cannelle (petits ou moyens)
    – 1 poignée de feuilles de curry (séchées)
    – 3 piments forts séchés
    – ½ à 1 c.à.s de curcuma
    – 5 clous de girofle
    Faites sécher ces épices pendant 2 heures au soleil tapant ou alors légèrement au four.
    Quand cela refroidit, pulvérisez-les en poudre (à fermer hermétiquement pour une utilisation ultérieure).


    Soba noodles (les nouilles Soba) aux crevettes et légumes sautés

    Les soba noodles sont une sorte de spagettis japonais qui se digèrent mieux que les précédentes. Elles sont faites de farine de sarrasin. Leur cuisson prend moins de 7 minutes. Ce qui donne un autre avantage relatif au gain de temps. Ayez tous les ingredients a votre portee parceque la cuisson est successive dans un petit laps de temps.
    Je vous propose cette recette d’inspiration japonaise
    Ingrédients

    Pour 2 personnes
    Prépa : 5 min /Cuisson : 15 min
    – 200g de soba noodles
    – 1 petit oignon
    – 2 gousses d’ail, émincées
    – 1 c.à.c de gingembre frais, émincé
    – Quelques champignons shiitake
    – 1 carotte moyenne
    – 1 petit piment rouge fort
    – Un peu de brocoli (optionnel)
    – 1 poignée de crevettes décortiquées
    – 1 petit steak
    – 1 c.à.s d’huile végétale
    – 1 c.à.s d’huile de sésame
    – 2 c.à.s de «fish sauce », sauce de poisson
    – Sel, poivre blanc
    Garniture 
    – 1 oignon vert
    – Coriandre ciselée
    – 1 c.à.s de sauce soja
    Méthode
    Faite cuire les nouilles soba dans de l’eau bouillante salée pendant 6 min (ou suivez les instructions du paquet).
    Entre temps, prenez un Wok. Faites chauffer les huiles et incorporez l’oignon. Faites sauter ce dernier jusqu’à ce qu’il devienne transparent. Ajoutez l’ail, le gingembre frais émincé finement. Faites attention que l’ail brûle !
    Ajoutez les autres légumes émincés (ajoutez d’autre légumes si vous en avez envie) et continuez de faire sauter, cette fois sur feu vif pendant 3 minutes. Incorporez ensuite la viande coupée en dés ou finement émincée.
    Incorporez la sauce de poisson, les crevettes, les nouilles et mélangez délicatement. Laissez les crevettes cuire et les nouilles s’imprégner du jus de la cuisson pour 2 minutes environ. Imbibez de sauce soja en dernier lieu. Garnissez de coriandre finissez par l’oignon vert finement émincé.
     Servez chaud!

    Ma version des Rouleaux de printemps vietnamiens pour manger sans trop se culpabiliser

    Il y a 2 jours, je me suis sentie dans le mood de manger asiatique mais sans trop me sentir coupable !  

    Ça devait venir des crevettes géantes toutes fraiches que j’avais acheté ce jour-là et des feuilles de riz qui sont dans ma cuisine depuis 3 semaines sans avoir été utilisées.

    Mon rouleau de printemps est un composé de crevettes, quelques légumes que j’ai coupé avec un épluche-légumes (carotte, concombre, oignons verts), vermicelle de riz (ici j’ai utilisé la version Thaï : cellophane juste parce que je n’avais pas l’autre version), coriandre, wagamame et bien-sûr papier de riz.
    A la différence des nems, les rouleaux de printemps sont servis à la température ambiante, et ne sont pas frits, c’est vraiment une recette de dernière minute et qui n’est pas compliquée.
    A ce propos, je vais partager avec vous une information tirée de ce website et qui me parait importante : Il faut savoir que les rouleaux de printemps sont appelés summer roll ou fresh roll en anglais, il vous faudra vous méfier lorsque vous commanderez avec un menu anglais, Spring roll étant l’équivalent des nems en Europe et au Maroc.
    Ingrédients
    Pour 4 petits rouleaux
    Prépa : 10 min/ Cuisson : 0
    Pour les rouleaux

              1 carotte
              1 concombre
              1 bol de vermicelle de riz
              Quelques tiges de coriandre
              longs oignons verts avec tiges vertes
              2 à 4 feuilles de laitue
              1 grosse crevette par rouleau ou 1 grosse c.à.s de petites crevettes roses
              1 feuille de wakame trempée (optionnel)

    Pour la sauce d’accompagnement

              1 c.à.c de fish sauce (sauce poisson)
              1 c.à.s de sweet and chilli sauce
              3 c.à.s de sauce soja
              ½ c.à.s d’ail en purée
              1 c.à.c de gingembre frais râpé
              Quelques gouttes d’huile de sésame
              1 c.a.c de vinaigre de riz

    Le « comment »
    La sauce
    Préparer la sauce en mélangeant tous les ingrédients puis versez dans un petit bol et réservez.
    La garniture
    Couvrez les vermicelles d’eau bouillante et laisser tremper maximum 5 minutes pour le type très fin et 7 minutes pour la version cellophane, Egouttez.Soyez sur que le vermicelle est tendre.
    Lavez et préparez les légumes. Les carottes et concombre peuvent être en julienne ou juste coupées avec un épluche-légumes qui vous donnera cette version transparente.
    Trempez délicatement une crêpe de riz dans un récipient rempli d’eau tiède pour quelques secondes (vers 10 secondes). Mettez-la sur une serviette pour vous débarrasser de l’excès d’eau. Vous allez sentir que la feuille est en train de ramollir.
    Assemblage des rouleaux
    Posez la crêpe sur un plan de travail et déposez un peu de vermicelle. Ajoutez dessus les autres ingrédients en « étage », un par un.
    Commencez par former le rouleau-cigare en rabattant le bord inferieur de la feuille de riz sur la garniture.
    Serrez tout en roulant sans pour autant déchirer la feuille.
    Disposez les rouleaux ainsi obtenus sur un plat de présentation avec le bol de sauce
    Si vous devez attendre un moment avant de servir, couvrez les rouleaux de printemps avec un film alimentaire ou une serviette humide.
    Servir la sauce en accompagnement.
    J’ai oublié de les retourner pour la photo! Désolée!
    Version avec le vermicelle de riz fin