Le pain perdu de mon père. Un truc qui me rappelle ma période d’école primaire

Ça ne vous rappelle pas des choses ça ? Moi si ! Quand j’étais petite, mon père nous préparait du pain perdu au moins 1 fois par semaine. Plutôt pratique et surtout pas cher. Le truc c’est d’avoir un pain blanc assez vieux de 2 à 3 jours. 

Il n’utilisait pas nécessairement la baguette, il utilisait le pain rond aussi, celui qu’on trouve généralement dans les boulangeries marocaines. Ce dernier  a une mie très blanche et une croute croustillante et bien dorée, mais que ne l’est plus après 12 heures.

Mon père faisait littéralement frire le pain perdu, du genre deep frying, mais ici, c’est d’ailleurs la seule chose que je vais changer dans cette recette.
Ingrédients
Pour 2 à 3 personnes
Prépa: 5 min/ Cuisson : 5 min

          250 ml de lait
          1 œuf
          ½ grande baguette âgée de 2 à 3 jours
          2 c.à.s bombées de sucre
          ½ sachet de sucre vanillé ou alors..
          Quelques gouttes d’eau de fleur d’oranger

Cuisson
          40g de beurre
          2 c.à.s d’huile neutre

La méthode

Battez les œufs. Ajoutez  le lait et le sucre vanillé.

Trempez les tranches de pain pour quelques minutes.

Faites chauffer le beurre et l’huile dans une poêle antiadhésive.

Egouttez légèrement et passez-les à la poêle. Ca me prend 2 minutes par face. Retirez-les quand elles sont bien dorées.

Saupoudrez de sucre et de cannelle.

Servez chaud avec un mélange de sucre et cannelle de côté.

2 thoughts on “Le pain perdu de mon père. Un truc qui me rappelle ma période d’école primaire

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s